Janvier 2008

La société de consommation

Licence Creative Common by SA
vendredi 8 décembre 2017 par matthius

« L’argent aide à surmonter la pauvreté. » Selon Alphonse Allais on a tendance à l’oublier. Dans un monde qui n’a plus le temps de s’occuper des plus démunis le mot solidarité a été remplacé par assistanat. Tout le monde est dépendant des autres seulement personne ne veut l’être.

Aujourd’hui ils sont peu nombreux comme Jean Cocteau à pouvoir dire : « Finalement, je crois que j’ai vécu très au dessus des moyens de mon époque. » Ce qui change aussi c’est le ton. Le ton de cette phrase est ce que chaque citoyen honnête soulève pour dire : « Alors tu as sûrement quelque chose pour m’aider. » Si c’est un trader il dira sûrement « non ». Si c’est un de ces très riches qui délocalise parce que c’est la mode il dira « non ». Aujourd’hui nous sommes dans un monde où l’argent est un objectif. Nous sommes dans un pays que ne fait que se baser sur ses acquis. Ceux qui on l’argent ne font que cacher la vérité tout en nous les faisant envier.

MC Solar avait dit : « L’argent n’a pas d’odeur, depuis peu je le sais, il fait marcher le monde et le monde sent mauvais ». Maintenant les médias parlent argent, gloire et beauté. Suce à celui qui ne ressemble pas aux autres, qui n’a pas suivi ce que tous les autres ont fait. Son jugement ne sera pas entendu même s’il est bon car il faut penser comme celui qui vous a embauché. Maintenant on embauche les carriéristes car ils savent se corrompre facilement pour délocaliser.

Les adolescents ont tellement peur de la vérité qu’ils fuient ceux qui veulent les informer. Ils ne pensent que ce qu’on dit à la télévision donc rien. Ils sont tellement peu informés qu’ils sont très fragiles. Un adolescent comme les autres croit ce qu’on dit à la télévision. Autrement dit il croit que les chômeurs ne travaillent pas parce qu’ils n’en n’ont pas envie. Il est vrai qu’il y a ceux qui aimeraient que leur diplôme serve à quelque chose. Mais pour survivre dans ce monde il faut toujours anticiper tout en jouant sur la chance, et elle ne vient pas de soi.

Nous sommes sans cesse jugés sur ce que nous ne faisons pas. La tromperie du siècle de la connaissance c’est de croire que celui qui n’a pas le savoir n’est pas capable de le trouver. Ou bien celui qui en sait trop n’est pas productif car il veut considération. Pour être pris dans une société d’informatique il faut avoir le bon profil, qui est indépendant de la personnalité.

Grouchot Marx disait : « Je trouve que la télévision à la maison est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu’un l’allume chez moi je vais dans la pièce d’à côté et je lis. » Pourtant avant je croyais la regarder croyant regarder un oracle. Très rapidement je ne lui faisais confiance que pour regarder des informations. Maintenant la télévision informe si peu que je ma source c’est INTERNET. Le zapping de la télévision se fait avec Daily Motion. On s’informe sur la télévision à Action Critique Média. Le Média participatif c’est Agora Vox.

Je parle de ces sites Web maintenant mais que deviendront-ils plus tard ? Ils seront peut-être rachetés par les Bolloré, Bouygues, LVMH, Lagardère, Rotchild pour être détruits. Maintenant les riches se permettent d’acheter pour détruire. Ils ont tellement d’argent qu’on leur en donne. « Il faut choisir dans la vie, entre gagner de l’argent et le dépenser, on n’a pas le temps de faire les deux. » Cette phrase Édouard Bourdet aurait de toute façon été annihilée par un individualiste assez égocentrique pour être payé à fausser les pistes.

Alors maintenant je parle pour informer les internautes ayant soif d’information, ces personnes qui savent faire avancer le monde sans qu’on puisse les entendre. Nous sommes plus nombreux qu’ils ne le disent parce que nous sommes intéressés par les idées dans un monde cultivé. Le tout ce sera de convaincre ceux qui ne croient qu’en eux car ce sont à eux que l’on donne la confiance.