Janvier 2008

Les Rois et les Français

vendredi 8 décembre 2017 par matthius

A force de vouloir faire les girafes nos rois n’ont régis que pour qu’on écrive des histoires sur eux. Certains pharaons comme Toutankhamon ce sont pourtant faits oubliés pour qu’on fasse un musée d’eux et de leur momie.

L’homme a toujours été habitué à avoir des rois, si bien que les français eux ont la nostalgie des rois. Ils préfèrent par sadomasochisme ceux qui les martyrisent pour ensuite les martyriser à leur tour. Les français aiment élire leur roi pour pouvoir changer tôt ou tard leur image de la République. Au final la France se voit remettre des zéros pointés du fait de ce sadomasochisme.

Dans ces moments l’arsenal du sport français est responsable de faire travailler le sadomasochisme Made In France. On ne compte pas les nombreuses avaries des sportifs français car nous voulons gagner mais cela contre l’alchimie du sport. Beaucoup de français aimeraient posséder un alambic pour pouvoir assimiler plus facilement les commentaires des journalistes sportifs, si tentés qu’ils furent réellement sportifs.
Les supporteurs français aimeraient devenir des assassins pour la gloire de leur stade. Seulement les douanes étrangères se méfient d’eux. Ils aiment donc se retrouver aux zéniths pour boire leur élixir, de la vodka sucrée au Coca-Cola, le tout dans une bouteille qui pourrait au moins être de l’Orangina. Ce sirop est de nouveau bu après le déboire français et cette fameuse phrase : « Il va falloir noyer la défaite dans l’alcool ! » Ils boivent alors tellement que le lendemain matin le petit-déjeuner est pris avec une tasse à café.
Les journalistes sportifs auront pourtant cherché l’algorithme qui avait démontré que les chauvins allaient gagner. Seulement leur roi a voulu expulser les sportifs étrangers parce qu’il a été élu pour cela. Il doit donc appliquer sa soupe à épinard qui lui a permis d’être élu. Le sportif immigré se voit retourner dans son pays pour manger son bol de riz puis revenir en Europe pour faire gagner les pays limitrophes à la France qui devient un cancre parmi les puissants.

Un jour le français se pose la question fatidique : « Suce au roi ! » Il croyait pourtant les chiffres et les jupes de son roi. Seulement il se rend compte que le roi n’a pas tenu ses promesses. Le roi rappelle pourtant des excuses trouvées avant la campagne : « Je ne peux pas réaliser mes promesses à cause de la conjoncture. » Mais ce scénario ne convient pas aux français. Certains veulent changer de roi. Ils n’avaient pourtant pas voté au hasard mais pour le plus fort car ils voulaient élire un vrai roi. Les français se disent que le roi n’a pas tenu ses promesses mais le roi dit qu’elles étaient intenables. Certains français se satisfont de cette réponse mais d’autres se demandent pourquoi il a promis l’impossible. Ils ne trouvent pas la réponse mais ils vont la chercher chez un autre roi. Comme le roi n’a pas tenu des promesses irréalisables il devient faible.
On ne pourra donc réélire le roi une prochaine fois. Il existe pourtant une exception : Le roi sadomasochiste a eu des procès et veut se faire réélire pour les éviter. Il ignore donc tout les problèmes mais laisse cependant le pouvoir à un sous-roi. Comme cela le roi n’est responsable de rien et évite les procès. Il a eu cependant le temps de s’entendre avec un futur roi pour que celui-ci ajourne ses procès car entre temps il y en a eu d’autres. Le roi réélu aura donc été un grand roi tout en ayant eu des procès.

Le citoyen français aura pardonné à tout ses rois car il les aura élu. Le problème du citoyen français est donc celui-ci : Comprendre comment marche le magasin des rois. En effet les français ne comprennent rien à la politique mais ils savent comment marchent les magasins car on leur a expliqué.

Le français aime par ailleurs faire ce qu’il a déjà fait. Seulement il n’aime pas le remarquer. S’il joue de la guitare il trouvera de nouvelles chansons. S’il joue à la raquette il trouvera de nouvelles balles. S’il est pêcheur il changera son safran. S’il est barman il achètera une jarre. S’il est poète il essaiera le luth. S’il est grenouille il changera de nénuphar.

A fur et à mesure le français pourra changer de plus en plus souvent de métiers car son pays aura pris les mauvaises décisions. L’agriculteur sera devenu éleveur de coton dans un ciel bleu azur en été et en hiver avec des nuages entre les deux saisons. Seulement ses compatriotes n’auront pas remarqué ce scénario car à la météo on essaye de cacher la pluie. L’agriculteur français secoue donc souvent sa nuque pour savoir s’il est français puisqu’il veut de la pluie. Pourtant d’autres français quitteront leur appartement satin pour aller cultiver des oranges car ils ne pourront plus payer leurs oranges ni leur musc.